« VMC… Visage-main-cul » Courrier Picard et France 3 Picardie

« VMC… Visage-main-cul » Article Courrier Picard du 30/01/2018

« Jusqu’en décembre dernier, nous étions cinq infirmiers à Airaines. Nous ne sommes plus que quatre. Mais aux yeux de l’administration, on reste dans les clous », témoigne encore Frédéric Herbet, secrétaire-adjoint de la CFDT, infirmier à Airaines, spécialisé en gériatrie depuis 18 ans. « Ce matin (vendredi), j’étais seul infirmier pour 94 résidents. On doit beaucoup courir. Au point de nous mettre en danger. J’ai déjà eu des tendinites, y compris avec rupture du tendon. Les collègues tiennent la barque tout juste à flot, mais il leur arrive de se blesser à cause pertes de vigilance. Le travail administratif accapare 50 % de notre temps, faute de secrétaire médicale. On ne consacre jamais plus de 10 minutes aux résidents. Ce qui fait mal, c’est de voir des personnes qui attendent leur douche, en principe une fois par semaine, et à qui on annonce son report parce qu’il y a un arrêt-maladie dans leur unité. Il est devenu difficile de réaliser une toilette quotidienne complète. On passe alors en « mode dégradé », qui devient la norme, en se limitant à ce que l’on appelle entre nous le « visage main cul » (VMC). C’est très frustrant. Il faut savoir que le passage à la douche est un moment important, car il permet un dialogue, mais aussi de découvrir les douleurs ».

Extrait du journal télévisé de France 3 Picardie du 29/01/2018

MPEG4 - 28 Mo