Document sans nom

Signature CFDT à l’accord de fusion CHRS-CCN66

La CFDT Santé-Sociaux est signataire de l’accord de rattachement des Centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) à la CCN 66.

MAJ 31 octobre 2019 :

L’accord de fusion CCN66 - CHRS a fait l’objet d’une opposition majoritaire de la part de la CGT, FO et SUD.

L’accord relatif à la mutuelle obligatoire commun à la CCN66 et l’accord CHRS signé par la CFDT et la CFTC n’a quant à lui pas fait l’objet d’une opposition majoritaire. En effet, la CGT ne s’est pas opposée à cet accord.

La procédure d’agrément est en cours pour cet accord.

Cette fusion des champs conventionnels implique que les salarié.e.s des CHRS se verront appliquer la CCN 66 dans un délai maximal de 5 ans.
Cela se traduira, pour eux, par une amélioration de leurs droits en ma-tière de salaire et de complémentaire santé notamment, et par une éga-lité de traitement de l’ensemble des professionnel.le.s d’un même secteur, sur la base conventionnelle la mieux-disante en matière de garanties collectives, quoi qu’il advienne des négociations à venir dans la Branche associative sanitaire, sociale et médico-sociale.
Car, loin d’être une finalité, pour la CFDT Santé-Sociaux, cette fusion est une première étape vers une convention collective pour l’ensemble du secteur.

La CFDT Santé-Sociaux revendique d’agir pour l’amélioration des conditions d’emploi et la qualité de vie au travail des salarié.e.s, de prendre mieux en compte le travail réel, de sécuriser les parcours professionnels, d’assurer l’égalité de traitement et de rendre mieux lisibles les droits de chacun.e.

Ces éléments sont repris pour partie dans le préambule de l’accord de rattachement et seront ainsi le fil conducteur des futures négo-ciations de branche.

Cet accord de fusion est susceptible de faire acte d’opposition par la CGT, FO et SUD.

Pour télécharger le communiqué de presse :

PDF - 148.5 ko